/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €1 EUR  or more

     

about

Premier extrait de l'album "Étanchéité"

Regarder le clip : youtube.com/watch?v=hbxSz9pU-l0&t=1s

Écrit par Shaomi
Composé par Jean-Sully Ledermann

Shaomi : voix
Jean-Sully Ledermann : musique

Ⓟ + © 2018, Jean-Sully Ledermann + Shaomi

________________________________________

lyrics

le corps des filles
le sang des filles

le corps des filles
le sang des filles

le corps des filles
le sang des filles

le corps des filles
le sang des filles

se regardent dans la glace à croire qu'elles vont s'en tirer comme ça
ne parlent de rien ne fabriquent rien ne servent à rien ne sont pas vraiment là (ne sont pas vraiment réelles)
et même si – ce serait pareil

indécises les lèvres retroussées sur leurs incisives
disent oui
disent non
disent oui
disent non
allument avec leurs jupes ne savent pas ne savent rien alors on décide pour
les petites de dix ans
juste bonnes à marier
les petites de dix ans
juste bonnes à tailler
des pipes et du ménage (juste bonnes)
propriétés inaliénables des papas des époux des tenanciers de la maison-boutique
(et quelques sauvages égarées pour le viol
parce que ça calme les nerfs
parce que ça calme les nerfs)

rouages écroués grains de sables irritants dans la machine pourtant si bien huilée
qu'il convient de corriger
qu'il convient de battre
pour leur apprendre à répondre
pour leur apprendre à sourire
parce qu'on ne leur a pas enseigné tout ça pour rien (cérémonie du thé)

ce n'est pas pour oppresser ce n'est pas pour punir ce n'est pas
c'est juste la fratrie (les valeurs de la fratrie)
c'est juste la patrie (les valeurs de la patrie)
c'est juste l'angélolâtrie (les valeurs de l'angélolâtrie)

le bon fils contre la fille unique
qui gagne ?
le bon fils contre la fille unique
qui gagne ?

ensuite vieillissantes et puis laides et puis pénibles
usagées sans plaies visibles et qui pourtant se plaignent
de plus en plus indignes de confiance ambitieuses comploteuses
habiles comme des cartomanciennes enragées
passent leur temps à triturer le présent pour prévenir l'avenir
stressées soucieuses faiseuses
stressées soucieuses faiseuses
de bricoles insignifiantes
au lieu de faire simplement (des efforts) plaisir

mais tout ça c'était avant
c'était avant margaret et phyllis et rebecca
c'était avant
qu'on ne jette
les spermatozoïdes inutiles avec l'eau du bain
avant qu'on ne leur donne des pilules
avant qu'on ne célèbre leurs formes
avant qu'on n'organise des fêtes
avant qu'on ne remplace la pureté par la parité
dans le meilleur des mondes mixtes (avec des slogans)

juste des jolis reflets sur les couvertures
vogue vingt ans marie claire cosmopolitaine
juste des formes chaudes sous les couvertures
playboy entrevue penthouse hustler fhm

et on peindra des seins de vierges
sur le capot des voitures
et on peindra des seins de vierges
sur le capot des voitures

et quand elles se croient libres on les échange
et quand elles se croient libres on les échange
on les chope
pour se venger des affronts de nos années lycée (pom pom)
on se masturbe avec leurs chairs
et on fait des selfies à deux
et on les poste sur facebook (comme des trophées)

et on leur laisse croire que la cage est ouverte
et on leur laisse croire que la cage est ouverte

(alcool picole fins de soirées ébouriffées dix-sept ans consommées corbeille mort)
(à l'école picole fins de soirées ébouriffées dix-sept ans consommées corbeille mort)

on en laisse deux ou trois gouverner pour la paix
entre deux passes au hilton
comme un black à la maison blanche
entre le bronx et riker's island
tant qu'on peut les siffler dans la rue comme des petites chiennes
et que nul n'ose rien dire
et que nul n'ose rien dire
parce que ce n'est pas grave
parce qu'elles ne demandent que ça
parce que c'est dans leur nature
parce qu'il n'y a pas de pères célibataires
parce qu'il n'y a pas de femmes urologues

et de quelles
et de quelles
et de quelles filles parle-t-on ?

et de quelles
et de quelles
et de quelles filles parle-t-on ?

des filles qui saignent (objets sexuels)
des filles qui saignent (objets usuels)
des filles qui ne se plaignent pas
des filles qui saignent (objets sexuels)
des filles qui saignent (objets usuels)
des filles qui ne se plaignent pas

le corps des filles
le sang des filles

le corps des filles
le sang des filles

le corps des filles
le sang des filles

le corps des filles
le sang des filles

credits

released September 25, 2018

license

all rights reserved

tags

about

Jean-Sully Ledermann + Shaomi Paris, France

contact / help

Contact Jean-Sully Ledermann + Shaomi

Streaming and
Download help